Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 09:09

Il y a bien longtemps que je me dis qu'il faut absolument continuer à vous expliquer ce qu'il est bon de savoir pour que le manuscrit publié en auto-édition n'ait pas de problème de mise en page lors de son impression...

 

Alors, juste pour vous, quelques pistes supplémentaires.

 

Les images sont des captures d'écran réalisées à partir de ma version de Word, soit 2007.

La version de 2010 change peu. En ce qui concerne les versions précédentes, il faudra que vous cherchiez un peu, pour adapter ce mode d'emploi à votre version personnelle.

 

Alors, voilà. J'ouvre mon logiciel de traitement de texte et je me trouve devant ma première page.

 

page1.jpg

 

J'espère de tout coeur que je ne vais pas réveiller votre angoisse de la page blanche...

 

Le bandeau qui affiche les possibilités de ce logiciel comporte plusieurs onglets.

 

L'accueil, tout d'abord. C'est celui qui apparaît en premier, qui vous permet de choisir votre police de caractères, sa couleur, les dispositions des paragraphes dans la page, le style de ces paragraphes...

 

Word_accueil.jpg

 

Nous l'évoquerons une autre fois.

 

Le second onglet est celui d'insertion.

 

Word_inserer.jpg

 

C'est ici que nous nous rendrons pour insérer des numéros de pages, des images, des tableaux, des caractères spéciaux... entre autres.

 

Le troisième est celui de la mise en page.

 

Word_mise-en-page.jpg

 

C'est celui que je vais utiliser aujourd'hui, en premier.

 

En effet, si vous utilisez le mode "insertion" pour insérer un saut de page dans votre document, vous n'aurez pas la possibilité d'avoir des pages différentes dans leur présentation.

 

Ce qu'il faut, c'est faire appel au module "mise en page", comme je vous le montre sur cette image.

 

Word_sauts-de-page_2.jpg

 

Au lieu d'insérer un simple "saut de page", j'insère un "saut de section, page suivante" qui permet de déterminer, pour chaque page, tous ses paramètres. Tant que vous n'aurez rien modifié, d'une page à l'autre, la mise en page restera la même pour toutes les sections déterminées.

 

Mais, ce qui est important, c'est de pouvoir gérer les numéros de pages, si vous ne souhaitez pas qu'ils soient cadrés au centre.

 

 

En page paire, ils seront à gauche, en page impaire, ils seront à droite, et il arrive même qu'il ne faille pas qu'il y ait de numéro. Donc, ces sauts de sections vous aideront à gérer la présence ou non de ces numéros.

 

Pour faire apparaître mes en-têtes et pieds de pages, la solution la plus rapide est de double-cliquer à l'endroit de la page où ils se trouvent.

 

Word_pied-de-page.jpg

 

Si vous regardez bien, j'ai coché dans le bandeau du haut la case "pages paires et impaires différentes".

 

Word_pied-de-page_options_1.jpg

 

Je vais positionner mon curseur sur le pied de page, puis y insérer un numéro de page.

 

Word_numero-de-page.jpg

 

Je suis en page impaire, mon numéro de page sera donc à droite.

 

Word_numero-de-page_2.jpg

 

Si je n'avais pas coché "pages paire et impaire différente", le numéro de la page suivante se serait affiché également à droite. Là, il n'y a rien. Il faut déterminer la place du numéro des pages paires.

 

 

Word_numero-de-page_3.jpg

 

Une fois ce numéro inséré, toutes les pages paires l'afficheront dans la même disposition, sauf indication contraire précisée dans une section déterminée.

 

Word_numero-de-page_4.jpg

 

 

Nous avons donc décidé de la place de ces numéros de pages, nous pouvons également en déterminer le format, la couleur, la taille... faites des essais à votre idée. Généralement, le plus simple est aussi le plus agréable dans la lecture de votre livre.

 

Exemple1.jpg

 

 

Maintenant, il faut nous inquiéter de ces "sections" que nous avons déterminées et de ce que nous pouvons en faire.

 

Dans votre document, sauf avis contraire, toutes les pages paires se ressembleront, et toutes les pages impaires se ressembleront.

 

Elles sont liées entre elles.

 

Vous avez vu sur mes captures d'écran "identique au précédent".

Il s'agira bien de la précédente page paire, pour une page paire, et de la précédente page impaire pour une page impaire.

 

Le bouton qui sert à les lier ou à  les délier est dans le bandeau d'outils des options des en-têtes et pieds de pages.

 

Word_pied-de-page_options_2.jpg

 

Pour délier une page de la page précédente, dans sa catégorie, il suffit de cliquer sur ce bouton, qui apparaîtra alors sans fond orangé, et la mention "identique au précédent" disparaîtra de la page. (Ne pas oublier d'avoir bien mis son curseur à l'endroit désiré.

 

Ensuite, c'est un jeu d'enfant. Il suffit de penser que tout se passe d'amont en aval, la première page étant la source et la dernière l'embouchure de votre manuscrit.

 

Vous pouvez supprimer un numéro en déliant à la fois la page précédente (attention, il s'agit de la page précédente de la catégorie - paire ou impaire) et la page suivante (paire ou impaire) en maintenant ainsi toute la numérotation de votre manuscrit.

 

 

 

Vous pourrez agir sur les marges, la disposition de votre manuscrit sur la page (haut, centré, ou bas) sur l'ensemble de votre document ou seulement sur une section particulière (utile pour centrer une image dans la page, par exemple)

 

 

Word mise-en-page 3

 

Word_mise-en-page_2.jpg

 

Et puis, surtout, ne plus utiliser les passages à la ligne pour aller d'une page à l'autre sachant que votre imprimant et celle de l'imprimeur ne réagiront pas pareil lors de l'impression.

 

Un exemple avec la double-page de Martine Madelaine-Richard dans notre Boîte à rêves.

 

 

MMR_2.jpg

 

La page de gauche - numérotée - est en alignement vertical "justifié", la page de droite ne comporte pas de numéro et elle est en alignement vertical "centré".

 

En affichant l'arrière plan du document...

 

Word_arriere-plan.jpg

 

 

... nous obtenons une page sans saut de ligne, sans rien qui puisse être interprété au moment de l'impression.

 

 

MMR_1.jpg

 

 

Un saut de page est un saut de page pour tous, un centrage ou un alignement haut ou bas est le même pour tous.

 

... et votre manuscrit n'en sera que moins lourd à transmettre par voie électronique.

 

Si vous avez des questions...

 

...

Partager cet article

Repost 0
Published by Les anthologies éphémères - dans Mettre en page un manuscrit
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 23:00

J'avais espéré pouvoir faire cet article pendant l'été, mais, hélas, je ne l'ai pas pu... J'en suis désolée.

 

Tout n'est pas perdu.

 

Pour vous, les auteurs de la seconde anthologie éphémère, mais aussi pour tous ceux qui ont envie de s'autopublier, de petits "trucs" à connaître pour que le manuscrit soit "propre" et que vous n'ayez pas de surprise en recevant votre ouvrage imprimé.

 

Ici, je vais prendre en exemple la page de Blj73. C'est celle dont je me suis occupée aujourd'hui, et j'en ai profité pour faire quelques copies d'écran qui seront plus utiles qu'un long discours pour expliquer.

 

J'ai reçu son texte et son image, le premier sous Word et la seconde en format convenable pour que je n'aie pas de problème à l'impression.

 

Voici d'abord l'image. Je la trouve magnifique !

 

111005_BLJ73_72.jpg

 

Et voici le texte "brut", tel que je l'ai reçu.

 

111005_BLJ73_1.jpg

 

 

(D'accord, c'est trop petit pour le lire... mais c'est exprès. Si vous cliquez dessus, vous verrez un peu mieux.)

 

Si je l'insère dans notre projet de recueil tel qu'il est, voilà ce que j'obtiens.

 

111005_BLJ73_2.jpg

 

(Il n'y a rien à cliquer, c'est un aperçu... Juste pour voir.)

 

Nous manquons de place – la signature est passée sur une autre page et je n'ai pas encore inséré l'image –, il est donc temps de faire les vérifications d'usage.

 

Nous allons afficher l'arrière-plan du document.

 

 

111005_BLJ73_3.jpg

 

 

Le petit icône présent à chaque passage à la ligne n'est pas le seul signe que nous ayons mis en valeur.

 

Entre chaque mot, un point à mi-hauteur de la ligne représente un espace, un "blanc" entre deux mots.

 

111005_BLJ73_4.jpg

 

 

Nous en avons tout au long de nos pages. Il est important de les vérifier.

 

111005_BLJ73_5.jpg

 

 

Deux points de l'arrière-plan côte à côte ne servent à rien. À l'impression, vous verrez l'espace supplémentaire.

 

Il faut en supprimer un.

 

Il faut aussi supprimer ceux de fin de paragraphe, qui ne servent à rien non plus. On ne garde que les marques de passage à la ligne.

 

Et puis... Il faut corriger l'espace qui précède les points d'interrogation.

 

Devant certains signes de ponctuation, ceux qui ont besoin de deux signes pour exister( point virgule, deux points, point d'interrogation et d'exclamation) l'espace doit être "insécable". On ne doit pas pouvoir séparer le signe de ponctuation du mot qui le précède dans la phrase.

 

111005_BLJ73_6.jpg

 

Voici ce à quoi ressemble le texte corrigé. Un "petit rond" a remplacé le point avant les deux points d'interrogation présents dans ce début de texte.

 

Ce "petit rond" est la représentation dans l'arrière plan de l'espace insécable que l'on obtient normalement en appuyant simultanément sur les touches : Ctrl, majuscule et la barre espace.

 

(Les nouvelles versions de Word l'insèrent systématiquement lorsque vous écrivez en utilisant le français dans l'option langue... (les espaces ne sont pas gérés de la même manière dans toutes les langues), mais il est bon de savoir comment on peut l'ajouter quand il manque.)

 

Ce n'est pas fini...

(J'espère que vous avez tous vu que j'ai oublié d'ôter l'espace après "idée", dans le troisième vers.)

 

Il convient maintenant de gérer les paragraphes pour que chaque vers ne soit pas comptabilisé comme un paragraphe à lui tout seul.

 

111005_BLJ73_7.jpg

 

 

Pour rendre les lignes "solidaires" dans chaque strophe, le plus simple est d'effacer les passages à la ligne. Pour les refaire, il faut appuyer sur "Entrée" en maintenant appuyée la touche "majuscule". Le signe qui apparaît alors est la petite flèche que l'on voit aussi sur la touche "entrée" de son clavier.

 

C'est tout simple, cela va très vite, et cela évitera le désagrément d'une strophe "éclatée" en cas de justification de la page (explications à venir).

 

 

Enfin, il suffira d'appliquer le style "titre" au titre de Blj73, et le style "auteur" à son pseudo du bas de la page pour obtenir ce qui permettra l'unité du recueil (articles à venir pour expliquer l'utilisation des "styles" d'un document).

 

Voici donc la page de Blj73 dans notre nouveau recueil. L'ensemble : titre, texte, image et signature tient désormais sur une double page.

 

C'est ce que je désirais.

 

 

111005_BLJ73_8.jpg

 

 

Qu'en pensez-vous ?

 

...

Partager cet article

Repost 0
Published by Les anthologies éphémères - dans Mettre en page un manuscrit
commenter cet article

Présentation

  • : Les anthologies éphémères
  • Les anthologies éphémères
  • : Blog des auteurs des "Anthologies éphémères" parues et à paraître. Les bénéfices des ventes seront intégralement reversés à l'une des associations se chargeant de réaliser les rêves des enfants malades.
  • Contact

Raison d'être

 

Nos anthologies sont réalisées grâce aux textes et images de blogueurs touchés par l'action de l'association Rêves.

...

Nos quatre anthologies sont toujours en vente sur le site de TheBookEdition et les bénéfices générés versés directement sur le compte de l'association.

...

Merci à tous

 

Recherche

Pour mieux lire

N'oubliez pas que votre navigateur possède une fonction "zoom" que l'on active simplement à partir de l'onglet "affichage" ou en cliquant en même temps sur "Ctrl" et "+" autant de fois que nécessaire pour une meilleure lisibilité.

 

... ou en utilisant la molette de votre souris tout en appuyant sur la touche Ctrl de votre clavier.

Réalisations

 

L'atelier de Mijoty

 

Le livre L\'atelier de Mijoty

 

La boîte à rêves

 

Le livre La Boîte à Rêves

 

La Marguerite des possibles

 

Le livre La marguerite des possibles

 

Le Mariage

 

Le livre Le mariage

 

Auteurs et illustrateurs du nouveau recueil sont invités à remplir le questionnaire qui me permettra de compléter leur page sur ce blog.

 

 

Merci à tous.

Partenariat Rêves

 

Logo- officiel -hte déf

 

110803 Diplome

 

111222 Reves 2

 

130221 Reves 1

 

130222 Reves 2

 

Merci à tous pour les rêves réalisés.

 

Merci

Merci à Flo-avril pour le design de ce blog et sa nouvelle bannière

Doux Rêveurs de Quichottinie

Notre communauté

Communautés